Pages Navigation Menu

Naturopathe en médecine fonctionnelle spécialisée dans les maladies intestinales, chroniques et auto-immunes

Quizz santé; Quel genre de suppléments fonctionnent le mieux

Pensez à laisser un commentaire pour m'aider à me faire connaître. Merci de tout cœur!

C’est l’heure du Quizz santé !
Je vais essayer d’en mettre un chaque mercredi s’il y a de l’intérêt.. essayer d’y répondre et risquez vous à expliquer pourquoi pour faire de l’interaction entre nous avant de lire la réponse 😉

woman-african-american-shopping-for-supplements

Selon vous quel genre de suppléments fonctionne le mieux ?

A) Les produits ortho-moléculaire ( naturels et reconnus par le corps )
B) Une plante à la fois
C) Plusieurs plantes ensembles
D) Une ou plusieurs plantes mais entières
E) Une ou plusieurs plantes mais une partie de la plante seulement
F) Toutes ces réponses

Lorsque j’ai posé la question sur Facebook, il ‘y a pas eu une personne qui a répondu la même réponse !!

Alors je crois que mon opinion basé sur mon cheminement pourra vous aider encore une fois à mieux comprendre la santé et comment fonctionne le corps humain.

Pour ce faire je vous partage un peu mes apprentissages tout au long de mon parcours.

J’ai commencé ma carrière dans le domaine de la santé par ma formation d’entraineur privé et il était commun d’utiliser beaucoup de suppléments pour arriver à faire perdre du poids à nos clients et cela fonctionnait la plupart du temps. Toutefois, pour y arriver les clients devaient avaler des tonnes de suppléments parfois synthétiques parfois ortho-moléculaires et cela sans évaluer ce que le corps avait besoin ou pas pour la santé. À cette époque, j’en suis venu à la conclusion que cela n’était pas sain et que trop de suppléments c’est comme pas assez et que de donner trop de directions au corps en même le déséquilibrait.

Puis avec la naturopathie,  j’ai raffiné mes choix avec des produits plus naturels.  Il y avait beaucoup de produits dont la plupart des produits naturels traitaient des symptômes spécifiques; Ex; perte de cheveux on donne de la silice.

Ensuite avec l’Ayurvéda, j’ai appris à utiliser des méthodes vraiment naturelles telles que; les massages, la méditation, le yoga, les épices, les herbes et les  plantes médicinales que j’utilisais de façon globale pour rétablir l’équilibre doshique (vata, pitta, kapha) ou pour aider les  organes ou un système du corps qui n’arrivaient plus à faire optimalement ses fonctions au lieu d’y aller par symptômes. De cette façon, lorsque les fonctions principales et les organes sont rétablis le reste suit son cours et le corps arrivent à se nettoyer, réparer et refaire ces réserves.

Avec cette méthode naturelle et les coacher à changer leurs mode de vie j’ai eu beaucoup de succès avec les gens qui n’avaient que quelques symptômes ; constipation, migraine, acné etc..

Par contre, j’ai eu un grand nombre de clients avec des maladies ou états plus avancés comme par exemple des maladies intestinales (chron, colon irritable, colite), fatigue chronique, fibromyaglie ou maladie auto-immunes (lyme, arthrite, lupus, sclérose en plage, spondylarthrite etc..) je n’ai pas eu un taux de succès si élevé (sauf pour ceux qui ont suivi un panckarma en Inde car c’est condensé et plus fort)  et j’ai compris pourquoi très rapidement.

Ces personnes n’ont pas l’énergie nécessaire pour amorcer des changements de mode de vie et souvent ils sont au bord du précipice (dépression majeure, fatigue extrême, douleurs chroniques) et ont besoin d’un coup de pouce (voir un coup de pied plus fort) pour les sortir rapidement de cet état.

 

Donc pour revenir au quizz, la réponse est F car encore une fois cela dépend de l’état de la personne et de ce que l’on veut traiter.

Pour comprendre, je vous explique ces quelques notions qui vous aideront à mieux comprendre mon point de vue.

Synergie;

L’ensemble des molécules actives contenues dans les plantes agissent en harmonie : on appelle cela la synergie d’action. Les composés actifs pris tous ensemble seront plus efficaces que pris séparément. Cette synergie déjà existante au sein d’une seule plante peut être renforcée par l’action concertée de plusieurs plantes. L’art d’associer les plantes fait partie intégrante de la phytothérapie.

Entres autres chaque plante, comme une voiture, possède une pédale d’accélérateur et une de frein et peut donc se moduler ou s’adapter et ne pas déséquilibrer l’organisme dans le sens contraire de ce que l’on veut traiter comme le font les médicaments.

Principe actif isolé;

Lorsqu’un principe actif est isolé, cela veut dire que nous avons sélectionné le principe qui nous donnera l’action voulu seulement. ex; baisser le choléstérol ou augmenter le cortisol par exemple.

Pour reprendre l’analogie avec la voiture,  seulement la pédale d’accélération sera présente et on laissera bien entendu le frein de coté pour aller plus vite.

Il peut être dangereux de rouler à fond avec la pédale de l’accélérateur enclenchée car il est possible de frapper un mur. Donc, lorsque nous ne sommes pas trop pressé par le temps (symptômes simples et non une maladie), il vaut mieux rouler en synergie (plusieurs plantes ensemble ou toute la partie de la plante). Mais parfois lors d’une urgence (penser à une ambulance qui doit rouler vite) ou une voiture qui doit sortir du fossé,  il vaut mieux rouler à fond (isolé) mais sous surveillance et pas longtemps pour sortir la personne de son état rapidement.

Finalement lorsque la personne est sortie du ravin, j’utilise les plantes en teinture ou tisane (à action plus lente et globale) pour soutenir et nourrir le corps et je commence à changer leur mode de vie pour ne pas que cela revienne.

 

Une plante ou plusieurs plante ?

Lorsque la personne a une digestion difficile ou une maladie auto-immune (système immunitaire qui réagit souvent trop fortement) son corps peut réagir négativement ou avoir une réaction de détoxification très forte aux  produits naturels voir même des plantes.  Ainsi, dans ces cas la, il est souvent préférable d’y aller une plante à la fois ou pas trop de plantes ensemble pour limiter les réactions et identifier plus facilement ce que le corps ne tolère pas.

Puis,  pour compléter vos connaissances voici les définitions de deux types de suppléments plus souvent isolés que complets que j’utilise souvent pour ceux qui ont besoin de booster leur système.

Ortho-moléculaire 

La médecine orthomoléculaire se propose de soigner les personnes par l’apport optimal de substances naturellement connues de l’organisme, par opposition à l’utilisation de molécules à effets thérapeutiques créées par l’homme.

Le terme « orthomoléculaire », créé en 1968 par Linus Pauling, signifie « molécule correcte » au sens « qui n’est pas étrangère au corps humain, qui est biologiquement correcte », les autres molécules (les principes actifs de la plupart des médicaments) étant vus comme biologiquement incorrects, leur ressemblance chimique à des substances légitimes leur permet d’interagir avec les molécules du corps, mais comme elles ne sont pas identiques aux molécules qu’elles imitent, elles provoquent des dysfonctionnements (les effets secondaires) et leurs effets recherchés relèvent plus de la tricherie chimique que de la suppression des causes de la maladie.

La nutrigénomique consiste à étudier la façon dont les gènes et les nutriments interagissent, et la raison pour laquelle les personnes réagissent différemment aux nutriments en fonction des variations génétiques.

Les nutriments contribuent à l’allumage ou au contraire à l’extinction d’un ou de plusieurs gènes dans différents tissus.

 

En terminant, étant donné la clientèle avec des maladies plus avancées qui viennent me voir (car peu de gens se spécialisent dans les maladies chroniques, intestinales et auto-immunes au Québec)  j’ai choisi de me spécialiser en médecine fonctionnelle et d’utiliser les tests en laboratoires et l’ortho-moléculaire pour les aider la plus grande partie de mon temps car je sais ce que c’est puisque je suis  passée par la et ensuite je change leur mode de vie et utilise l’Ayurvéda pour éviter que la maladie ne revienne.

 

Merci de commenter ou de me dire si cet article vous aide à raffiner votre compréhension de la santé globale et de le partager pour répandre la connaissance.

 

 

 

 





Vous aimerez aussi:

Un commentaire

  1. j’ai beaucoup aimé votre article merci pour le partage

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Boosté par WP-Avalanche
error: Contenu protégé. Merci de ne pas copier!!
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google PlusVisit Us On Youtube