Pages Navigation Menu

Naturopathe en médecine fonctionnelle spécialisée dans les maladies intestinales, chroniques et auto-immunes

De retour au Québec après avoir vécue à l’étranger 3 ans- Je vous partage mes impressions et réalisations de ma première semaine

Pensez à laisser un commentaire pour m'aider à me faire connaître. Merci de tout cœur!

Cela fait maintenant plus d’une semaine que je suis revenue au Québec et après une période d’hibernation étonnamment longue, je décongèle et je reviens à la vie pour partager mes impressions sur mon retour après 3 ans et demi à l’étranger, en Nouvelle-Calédonie.

retour étranger

Je sais pas si c’est parce que j’avais de la nostalgie à quitter l’île où j’ai appris à renaître mais cela a été le plus long des voyages de 36 heures d’avions que j’ai fait et dieu sait que nous avons l’habitude pourtant !!

Quelle joie d’entendre les pneus de l’avions touché le sol Montréalais ce fût !!

La premiere journée, immédiatement après 1 h 30 dans le traffic, j’ai dormi de 10 h à 16 h et puis j’ai revirer de bord presque instantanément. Je parle ici des 15 heures de décalage qui nous séparent. Quand c’est le jour en Calédonie, c’est la nuit au Québec et vice versa. Je dis presque virée de bord car pour quelques jours je me suis levée à 4h30 du matin et je n’en revenait pas de voir le soleil se lever aussi tôt et encore plus plaisant de le voir se coucher aussi tard (21 h comparé à 18 h ça paraît)

Voyager en avion déséquilibre beaucoup le vata (terme d’ayurvéda)  donc je me sens encore moins enraciner et j’ai la peau très sèche ! =Abhyaangha, auto-massage à l’huile chaude le plus souvent pour pallier à cela.Dès l’escale en Nouvelle-Zélande, j’ai eu très froid et ce jusqu’à l’arrivée à Montréal (même aujourd’hui 10 jours plus tard).

Faut dire que la météo n’a rien mis en œuvre pour me faire oublier le plaisir de vivre dans un pays tropical, 30 à 40 degrés parfois versus un 10-13 degrés, il y une énorme différence et mon corps est pas encore acclimaté. Ainsi, moi qui est une lève- tôt et qui se lève sur une pinotte le matin, je dois avouer que même un coup le décalage passé, j’ai plus de misère à me lever le matin et à sortir des couvertures. J’avais presque oublier le réconfort de se rouler dans une grosse couverture en minou.

tropiques

Par contre,  retrouver le plaisir de humer l’odeur du printemps ça j’ai adoré. Ça sent trop bon.
Quand il fait toujours la même belle température à chaque jour, tu viens que tu ne l’apprécies plus et que tu la prends pour acquis. Ce qui ne sera pas le cas au Québec j’en suis certaine. Secrètement mes enfants ont encore un faible espoir de voir la neige tombée un 10 juin. ..lol

Ah la neige c’est beau mais pas tout de suite pour moi, surtout quand il sagit de déneiger l’auto et de pelleter. D’ailleurs en parlant de voiture cela m’a pris quelques heures à retrouver mes réflexes de conductrice nord- américaine disons. Un angle mort euh ??? Je ne suis plus habituée de surveiller les autobus scolaires,  pas plus que je ne me rappelais que nous avons le droit de tourner à droite aux feux rouges. Certaines gentilles personnes pressées me l’ont rappelées d’un petit coup de klaxon amical.;)

Pas aussi amical que les très joyeux animateurs de radio Québecois surtout comparés à ceux qui nous lisent la rubrique nécrologique sur l’un des deux postes de l’île..lol
Sérieusement, entendre parler Québécois à la radio c’est rassurant, tu comprends les références culturelles ben celles d’il y a plus de 3 ans au moins mais ça te rappelle que tu es chez toi. Tellement contente d’entendre des tounes que je connais que j’en ai gêné mon fils en dansant et en chantant, avec les gestes bien sûr, la chanson Marcia des Rita Mitsouko
MARCIA, ELLE EST MAIGRE. ….. MAIS C’EST LA MORT QUI A ASSASSINNÉE MARCIA….(paroles de la chanson  😉 Je sais c’est pas vraiment Québécois mais je m’magine mal danser de même sur du Plume ! Quel bonheur ce fût pour moi et les autres automobilistes qui avancaient plus vite pour ne pas rester à coté de la folle. Lol Puis tu les achèves en leur souriant et en les saluant même si tu les connais pas…ça ça fait peur..lol

L’anonymat d’une grande ville  permet ce genre de folie encore plus mais signifie aussi la rapididité et l’accessibilité à tout. Cela m’a fait plaisir les premiers jours mais m’effraie un peu en même temps. Les commandes à l’auto, les milliers de restaurants (Y en a donc ben des Thai express maintenant !!) et tous les magasins qui donnent le gôut à la consommation !

Je n’allais même pas au marché aux couleurs, un marché ambulant qui venait de Nouméa  aux 3 mois pour ne pas me créer de besoin, donc on peut dire que j’ai diminué beaucoup ma consommation et je souhaite faire attention de garder conscience de cela et de ne pas retomber dans l’achat compulsif, l’efficacité et rapidité à tout prix mais je n’ai pas encore succombé vraiment.

Sauf pour quelques produits végés, sans gluten ou sans produits laitiers qui me faisaient saliver d’envie depuis 3 ans. J’ai gouté entres autres aux fromages Daya, yogourt de noix de coco et saucisses végés. Verdict; Plaisant mais pas assez pour en manger toutes les semaines mettons. La première fois que j’ai fait mon épicerie, j’ai trouvé qu’il y avait tellement de choix que j’ai figé (pis j’étais même pas la tête dans un congélateur la…)j’ai acheté une bouteille d’eau puis je suis ressortie. 🙂  Mais je me suis commandé des fruits et légumes bio pour 4 personnes au moins à moi toute seule; Fraises, bleuets, mûres …miamm !!
En Calédonie j,ai mangé 2 fois des fraises qui coutaient 10 $ le casseau et à 3 heures de routes de chez moi donc pas assez souvent à mon goût.

En terminant, on peut dire que je vis beaucoup de nostalgie et d’inconfort encore et c’est normal mais ça fait aussi du bien de sentir que c’est mon vrai chez moi et que je ne suis pas que de passage. J’ai le droit de voter mais je sais pas encore qui est le moins pire, de travailler et de bâtir des projets. Je ne suis plus une étrangère, je suis chez moi.
Même si parfois je ressens le besoin d’expliquer sans arrêt que j’arrive de l étranger;
Comme quand tu sais pas que tu dois mettre ta carte de guichet toi-même dans l’ insertion à puce.
Comme quand tu as l’air surpris qu’un numéro de téléphone de Montréal commence pas par 514.
Comme quand tu dis à quelqu’un que tu vas aller au Loblaws de Repentigny mais qu’il est fermé.
Comme quand ta chienne que tu as ramené de la bas rentre dans un moustiquaire de plein fouet car elle n’a jamais vu ça avant (pas plus qu’un éccureuil, une mouffette, un raton laveur ou un banc d’outardes dans le ciel..lol)
Comme quand tu connais aucun des chanteurs qui passent à 94,3 ou 96,9 (Ils sont jeunes alors je me dis que ça dois venir de star académie mais j’en ai jamais entendu parler. C’est Kevin Bazinet !!! Cool et c’est qui Kevin Bazinet ? Ah lui c’est le vrai de Bobbi Bazini.. Ah ok…mais c’est qui Bobbi Bazini ??

Comme quand la fille du IGA te demande vous prenez l’article ou l’essence ? Puis que tu lui fais répéter deux fois mais tu comprends rien. Dans mon temps 😉 on me demandait juste sacs de plastiques ou papiers ? La y a trop de questions..lol Puis ça empire quand ton fils demande ça veut dire quoi IGA en prononçant IGUA 😉
Comme quand tu arrives en retard parce que tu avais oublié que le traffic ça existait. Mais me semble que c’est moins pire que dans mes souvenirs sur la 40 ou 640 dans l’est de l’île ?? Peut-être que je me trompe mais j’ai remarqué qu’il y a maintenant le train de banlieue (Terrebonne, Mascouche ça doit sûrement aider)

J’ai l’impression que peut importe ou l’on est, on se rappelle toujours de ce qui était mieux ailleurs car il est plus agréable de garder les bons souvenirs que les mauvais comme le dit l’expression : Le gazon est touours plus vert chez le voisin. Mais pour ça je dois avouer que le gazon est pas mal plus vert au Québec qu’en brousse.
On est bien et chanceux de vivre au Québec !!





Vous aimerez aussi:

2 Commentaires

  1. Bon retour à la maison Suzie

    Tu as bien raison notre Qc est vraiment beau. Il faut le quitter pendant un moment pour ce rendre compte que nous y sommes bien et a quelle point il peut nous manquer avec tous les bon et les mauvais coté.

    C’est un nouveau départ pour vous et je vous souhaite que tu redécouvrir le QC avec un grand plaisir.

    C’est tres joli ce que tu a écrit.

    Pour la neige je te souhaite qu’elle saute une année, sauf pour tes enfants moi je rentre en novembre alors je m’en passserai bien moi aussi.

    PS Mange quelques Framboise et Mure à ma santé (hi hi)

    Au plaisir de se croisser un jour au Qc

    Amicalement

    julie xxx

    • Merci bien Julie et bon retour à toi aussi !!

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce blog est dofollow ! 

Boosté par WP-Avalanche
error: Contenu protégé. Merci de ne pas copier!!
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google PlusVisit Us On Youtube